nouvelle calédonie
info locale

Les vaccinations bientôt autorisées dans les pharmacies de Nouvelle-Calédonie

santé
vaccin contre la grippe, dans une pharmacie, octobre 2019
Un vaccin contre la grippe dans une officine nouméenne. ©NC la 1ere
Les pharmaciens de métropole sont désormais autorisés à vacciner contre la grippe saisonnière. Si la décision n’est pas appliquée en Nouvelle-Calédonie, le gouvernement local veut aller plus loin. Il prépare un texte pour que les pharmaciens du Caillou puissent réaliser toutes les vaccinations.
Comment inciter les Calédoniens à se vacciner davantage ? En simplifiant les démarches et en ouvrant de nouvelles compétences aux pharmaciens, que la population trouve plus accessibles. Les élus du Congrès ont donc voté cette année une loi du pays pour modifier le code de la santé publique sur les attributions médicales d’un pharmacien.
 

Moindre risque d'exposition à la chaleur

Pour les autorités sanitaires chargées de mettre en place ce dispositif, en plus de faciliter la vaccination, acheter son vaccin dans une pharmacie et se le faire injecter aussitôt va limiter les risques d’exposer le produit trop longtemps à la chaleur - ce qui peut être nocif.
 

Le but de permettre aux pharmaciens de vacciner, c'est d'améliorer la couverture vaccinale. Aujourd'hui, elle n'est pas optimale. Le second but, c'est de limiter le risque sur des ruptures de chaîne du froid, en faisant en sorte que le patient soit vacciné au plus près de l'endroit où le vaccin est conservé.
- Dr Frérérique Ducrocq, pharmacien inspecteur de la Dass-NC

 

Formation

Les pharmaciens volontaires pourront  pratiquer toutes les vaccinations : dTPolio, hépatites, grippe. Ils recevront une formation d’une journée à l’école d’infirmières de Nouméa.
 
Pharmacie
©La 1ère
 

Accueil favorable du syndicat

Cette décision est accueillie favorablement par le syndicat des pharmaciens de Nouvelle-Calédonie, à partir du moment où les conditions nécessaires sont réunies : volontariat, formation adéquate et coordination avec l'ensemble des professionnels de santé.
 

Nous souhaitons sortir de l'image du pharmacien qui ne serait qu'un vendeur de boîtes. La vaccination est l'occasion pour nous de devenir acteur de la santé des Calédoniens au quotidien.
- Mathieu Noël, secrétaire du syndicat des pharmaciens 

 
Pharmacie
©NC la 1ere
 

Courant 2020 ?

Pas de réactions pour l’instant des médecins ou des infirmières. Cette nouvelle pratique médicale pourrait être appliquée courant 2020, au plus tard début 2021, selon la direction des Affaires sanitaires et sociales. Chaque année, 90 000 vaccins sont vendus en Calédonie et il faut savoir qu’il n’est pas obligatoire d’avoir une ordonnance pour s’en procurer.
 

En avance

C'est la deuxième fois que le Caillou serait en avance sur la politique de prévention et de vaccination. En 1989, la Nouvelle-Calédonie a été le premier territoire de la République à rendre la vaccination obligatoire contre les hépatites. La métropole ne l'a fait qu'en 2017. Résultat : plus un cancer du foie détecté chez un Calédonien de moins de trente ans.

Le reportage de Thierry Rigoureau et Cédric Michaut :
©nouvellecaledonie
Publicité