nouvelle calédonie
info locale

La victoire des Bleus a fait vivre une folle nuit à la Calédonie

football
La finale du Mondial 2018
Images d'une finale historique à Nouméa et à Koné. ©NC la 1ère et Fabien Poadja
L’horaire n’a pas empêché la Nouvelle-Calédonie de vibrer au rythme endiablé de la finale France-Croatie, à partir de 2 heures du matin cette nuit. Et comme il y a vingt ans, les admirateurs des Bleus ont déferlé sur les baies de Nouméa, dans une ambiance de folie. 
Vingt ans après, l’équipe de France de football a décroché sa deuxième étoile. Et vingt ans après, les Calédoniens étaient au rendez-vous pour suivre la finale du Mondial, vibrer au fil des rebondissements puis laisser éclater leur joie après le coup de sifflet final. Voire avant! Klaxons, pétards et gros coup de fête ont marqué le début de la semaine, à Nouméa. 
 
La finale du Mondial 2018: drapeaux sur les baies
La joie éclate sur la Baie-des-Citrons. ©NC la 1ère
 

Des milliers de spectateurs dans les bars de la «BD»

Retour à la Baie-des-Citrons, où des milliers de personnes s’étaient installées dans les bars pour suivre le match, ensemble. Le reportage explosif de Jeannette Peteisi.

La suite en images avec cette petite vidéo de René Molé: un tour des baies comme au bon vieux temps de 1998!

Gros coup de fête et joie énorme sur la promenade Roger-Laroque qui longe la «BD», a confirmé le direct Facebook de René Molé. 
 
Un cortège qui a suivi le littoral de l'Anse-Vata jusqu'au centre-ville!
 

Un peu partout sur le Caillou

Cette finale a été regardée, et célébrée, un peu partout ailleurs, en Calédonie. Organisées par des municipalités ou des hôtels, des diffusions sur écran géant avaient lieu à Boulouparis, Koné, Nouméa, Poindimié ou encore le Mont-Dore. Vidéo de Sheïma Riahi quand l'équipe de France remercie ses supporters, dans un centre culturel de Boulari bondé.
 

A la Maison de l'étudiant

Au lycée du Grand Nouméa, les internes étaient devant la petite lucarne. A l'université de Nouville, la Maison de l'étudiant a également joué le jeu. Environ 200 personnes ont passé une partie de la nuit à la cafétéria, devant le match.
Le reportage de Vincent Lefahler et Nicolas Fasquel. 
©nouvellecaledonie
 

Vécu à Zagreb!

Emma Péré est une Calédonienne établie à Zagreb. Elle a raconté à Angélique Souche sa finale France-Croatie, au sein d'un groupe de Français et de Croates. Une expérience unique et émouvante au milieu des Flamboyants. 
Publicité