Vol MH370 de Malaysian airlines: l'enquête continue

monde
Australie MH 370
Le gouvernement australien a publié plusieurs photos d'un volet hypersustentateur qui apparemment appartiendrait au MH370 de Malaysia Airlines
Plus de 1000 jours après la disparition du MH370, l'Australie et ses partenaires changent de nouveau d'avis sur la possible zone de l'accident. 

Mardi 20 décembre, le bureau australien de la sécurité des transports (ATSB) a publié le bilan du sommet  qui s'est tenu début novembre à Canberra... avec le groupe des experts internationaux et les représentants des gouvernements chinois, malaisien et australien. Verdict: l'ATSB recommande de poursuivre les recherches après la fin de la mission d'exploration actuelle, qui doit achever de sonder 120 000 km carrés de l'océan Indien début 2017.

Aujourd'hui, le bureau australien de la sécurité des transports estime finalement qu'ils ont cherché au mauvais endroit. Il pense que l'épave de l'avion pourrait se trouver dans une autre zone, de 25 000 km carrés, située au nord de la zone d'exploration actuelle. Mais, souligne l'ATSB, c'est à la Malaisie de décider d'arrêter ou de poursuivre les recherches. La thèse selon laquelle le Boeing se serait abîmé dans l'océan indien est controversée. La journaliste d'investigation française Florence de Changy, assure que les recherches devraient se concentrer sur la Mer de Chine du Sud. 

Revoir l'article "Vol Malaysia Airlines MH370 : l’Australie expose sa théorie"