publicité

Volcan Agung : le témoignage d'une calédonienne à Bali

Florence Tassoni est installée depuis quelques années à Bali où l'alerte maximale a été décrétée lundi après le réveil du volcan Agung. La Calédonienne raconte que les habitants sont prêts en cas d'éruption majeure mais qu'une explosion aurait des répercussions économiques dramatiques.

Le volcan Agung crache vapeur et fumées jusqu'à plus de 4000 mètres d'altitude. © FB/Alain Delaplace
© FB/Alain Delaplace Le volcan Agung crache vapeur et fumées jusqu'à plus de 4000 mètres d'altitude.
  • Caroline Moureaux (S.R)
  • Publié le , mis à jour le
A Bali, les habitants vivent dans l’attente de l’entrée en éruption du volcan Agung qui s’est réveillé il y a maintenant 2 mois. Les signes sont là, l’éruption est proche. Écoutez le témoignage de Florence Tassoni, une calédonienne qui vit à Bali.
L’aéroport international était effectivement fermé ce mardi pour la 2ème journée consécutive, bloquant au sol des milliers de touristes.
Des milliers de personnes ont déjà évacuées de la zone à risque mais pour ceux qui ne vivent pas aux abords immédiats du volcan, la vie continue normalement précise Florence Tassoni.
Sérénité donc mais prudence tout de même. D’autant que les cendres toxiques poussées par le vent peuvent toucher des zones plus éloignées du volcan. Mais là encore, chacun a pu prendre ses dispositions.
Le véritable problème lié au réveil du volcan Agung, c’est l’économie de l’île, quasiment totalement dépendante du tourisme.

Sur les réseaux sociaux, les habitants de Bali postent des photos et vidéos du volcan. 

© FB/Lisa Fee
© FB/Lisa Fee
volcan bali

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play