Volley-ball : succès des jeunes des Loyauté lors des finales territoriales

sportncla1ère
victoire jeunes lifou volley ball
©Michel Marin
Carton plein en volley-ball pour les équipes des îles loyauté, qui remportent 4 trophées sur 5. Elles se sont imposées dans plusieurs catégories lors des finales territoriales jeunes, ce lundi, à Rivière Salée. 
 
Si les équipes du Nord manquaient à l'appel, l'ambiance était elle bien au rendez-vous. Des tribunes bien garnies, par les familles venues encourager leurs enfants. Jouer des finales territoriales est une expérience à part pour les jeunes. Plus de pression, lorsqu’une centaine de paires d’yeux vous observe... comme lors de cette finale benjamins entre Issamus et Olympique.
 

Des jeunes motivés

Les garçons de Lifou vont s’imposer 2 sets 0. Ils sont sacrés champions de la catégorie. "Ca fait un peu peur, mais on a l'habitude d'être stressé, avec beaucoup de public qui vient pour nous regarder. On a escorté le score mais on a resserré" raconte Raymond Hemene, 13 ans, capitaine des benjamins d'Issamus. 

Soulagement lorsque l’on gagne en finale. Mais le simple fait d’être présent est déjà une récompense. Les benjamines de l’AS Païta participaient pour la première fois à l’épreuve. Sur les 4 équipes engagées, trois du Sud et une des Iles, elles arrivent à prendre le bronze. Après deux sets accrochées, les Vertes et Noires finissent par l’emporter.

"Ça fait du bien, je suis fière, ça prouve que mes petites, mêmes si elles n'écoutent pas parfois, je sais qu'au moins elles peuvent aller jusqu'au bout" explique Beverley Vaoheilala, entraîneuse des benjamines de l'AS Païta

Le reportage en images de Martin Charmasson et Michel Marin. 
©nouvellecaledonie
 

Les îles loyauté en force

Des finales territoriales qui servent aussi aux joueuses et joueurs en lice, à se faire remarquer. Elles peuvent permettre aux meilleurs de rejoindre un pôle France ou le centre territorial de Lifou. Les filles de Zéolyl, sacrées en benjamines, y passeront peut-être; ou celles de Qanono, victorieuses en minimes. Chez les garçons, l’équipe de Nengone Sports a impressionné en finale minimes. 
 

L'essentiel pour nous c'est de conserver notre titre, on était champions en 2019, là 2020, on conserve, ça me va

Jérémy Ariioehau, entraîneur des minimes garçons de Nengone Sport. 


Mercredi et jeudi, des détections sont prévues par les cadres techniques de la ligue, en vue d’une éventuelle intégration en Pôle Espoirs pour la saison 2021-2022.

Le reportage radio de William Lecren.

Finales volley-ball des jeunes