Législatives : les autonomistes remportent les trois circonscriptions

politique
Le parti de Gaston Flosse a remporté les trois circonscriptions du territoire au second tour des élections législatives.
Le parti autonomiste du sénateur (DVD) Gaston Flosse, soutenu par l’UMP, a remporté les trois circonscriptions de la Polynésie française, face aux trois candidats du président indépendantiste Oscar Temaru, investis par le PS.

Le dauphin de Gaston Flosse, Edouard Fritch, l’emporte largement dans la première circonscription, par 63,36 % des voix, face à l’actuel ministre de l’Economie de cette collectivité autonome, Pierre Frébault.

Un ancien ministre de Gaston Flosse, Jonas Tahuaitu, emporte la deuxième circonscription (53,42 %), la plus rurale, face au jeune avocat Philippe Neuffer.

Dans la troisième circonscription, c’est un chef d’entreprise novice en politique, Jean-Paul Tuaiva, qui bat de justesse (50,24 %) le ministre de l’Education d’Oscar Temaru, Tauhiti Nena.

Les trois députés élus ont rappelé leur proximité avec la droite, tout en refusant d’indiquer s’ils allaient siéger sur les bancs de l’UMP. Cofondateur du RPR, Gaston Flosse a vu ses relations se détériorer avec l’UMP sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Les députés ont indiqué qu’ils attendraient "au moins les résultats nationaux" pour se décider.

Cette élection est un revers pour le président en exercice, Oscar Temaru. Mais c’est la première fois que l’un de ses candidats (Tauhiti Nena avec 49,76 %) est aussi proche d’accéder au Palais Bourbon.

Le scrutin a été marqué par une faible participation (53,98 %), toutefois supérieure à celle du premier tour (45,79 %), où 45 candidats s’étaient présentés sur l’ensemble des trois circonscriptions, une de plus par rapport à la précédente législature.

Tous les résultats en Polynésie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live