polynésie
info locale

Moruroa e Tatou en appelle encore une fois aux politiques pour faire bouger les choses

société
Moruroa e tatou
Roland Oldham, président de Moruroa e tatou ©moruroa.org
Une équipe de l’émission "Envoyé Spécial" est revenue à Hao, 6 ans après son premier passage sur l’atoll.
En 2006, les travaux de réhabilitation n’avaient pas commencé. Et 6 ans après, des doutes subsistent encore sur la radioactivité encore présente.

Bruno Barillot, le délégué au suivi des conséquences des essais nucléaires regrette également la désinformation qui entoure la dernière étude Artelia. Etude qui a mis en exergue la contamination des sols et des produits alimentaires de l’atoll par les hydrocarbures, les PCB et les métaux lourds.

Moruroa e Tatou en appelle encore une fois aux politiques pour faire bouger les choses. Car en matière d’indemnisation, il y a encore beaucoup à faire. Peu de dossiers polynésiens présentés par les associations ont en effet été retenus par la commission. Et seuls ceux présentés par le médecin militaire ont ouvert un droit à indemnisation.

site internet : http://www.moruroaetatou.com


Publicité