Changement de programme ! Ce vendredi à 19h40, diffusion des Ballets de Tahiti Ora au Casino de Paris

culture
affiche tahiti ora
Tahiti ora : le spectacle  de la troupe de Tumata Robinson au Casino de Paris, diffusé ce vendredi 22 février a 19h40, à la place de « Generations en folie »
Tahiti ora

Polynésie 1ere vous invite à admirer la prestation des 40 danseuses, danseurs, musiciens et chanteurs  de la troupe Tahiti Ora de Tumata Robinson au Casino de Paris.
Ce spectacle, réalisé par Greg Germain et produit par Axe Sud est diffusé ce vendredi 22 février en prime à 19h40, à la place de « Generations en folie »
Ils nous racontent l’histoire d’une mystérieuse tribu vivant sur une île Polynésienne. Une histoire ou se mêlent légendes, traditions et réalités contemporaines.


La troupe de Tumata Robinson au Casino de Paris nous raconte a légende de Marukoa :

« Il y a très longtemps vivait sur une île perdue dans le Pacifique, une tribu mystérieuse : le peuple de Marukoa. Il se disait que les hommes – des guerriers menés par leur chef Teriitane – étaient incroyablement bien bâtis et extrêmement puissants, qu’ils étaient à l’aise aussi bien sur terre que sur mer et qu’ils pouvaient même passer de longs moments sans respirer sous l’eau. Certains affirmaient qu’ils étaient mi-poissons et mi-hommes.

D’autres certifiaient que ces hommes singuliers passaient tant de temps sous l’eau que la moitié de leur visage était bleue comme l’océan. Il se disait aussi que les femmes étaient fabuleusement belles avec de grands yeux noirs en amande et de longs cheveux bruns qui ondulaient le long de leur peau couleur de miel. Rumia était certainement la femme la plus belle de l’île.

Sa fine silhouette et son doux visage étaient mis en valeur par l’incroyable luminosité de ses yeux verts. A des kilomètres de cette île mystérieuse se trouvait une grande île sinistre et grise : Mukai.

C’était le Royaume du cruel roi Te-Mato. Te-Mato devenait aveugle et le tahu’a du village, lui expliqua que les dieux avaient été offensés et qu’un sacrifice devait absolument être fait pour les apaiser. Il lui dit avoir vu dans ses rêves une tribu de femmes d’une beauté rare dont l’une avait des yeux verts : il la voulait.  Lorsque les hommes de Marukoa, partis plonger plusieurs jours, revinrent sur leur île, ils la trouvèrent déserte. Menés par leur chef Teriitane, ils partirent à la recherche de leur peuple… »

Des extraits video du spectacle des ballets de Tahiti au casino de Paris en ligne :
Les Outre-mer en continu
Accéder au live