publicité

Langues polynésiennes à l'Assemblée

La majorité et A ti'a Porinetia ont voté en faveur de la résolution demandant la reconnaissance des langues polynésiennes dans les institutions locales.
Une résolution qui intervient suite à l'annulation par le Conseil d'Etat, de 2 lois sur les retraites rédigées en langue tahitienne.

© DR
© DR
  • Par Caroline Farhi
  • Publié le , mis à jour le
Le texte demande à l'Etat une modification de l'article 74 de la constitution.
Une démarche soutenue par le Tahoeraa et A Ti'a Porinetia, mais pas par l'UPLD. Le groupe indépendantiste estime que c'est  l'ONU qui doit arbitrer le débat.
La résolution a finalement été adoptée par les 46 voix du Tahoeraa et d'A tia Porinetia.
Les 11 élus de l'UPLD se sont abstenus.
Pour la représentante orange Teura Iriti, il n'y a pas de polémique à soulever.
Quant au sénateur de la république Richard Tuheiava, il a été pris à parti sur le paradoxe entre sa fonction d'élu républicain et son combat anti français. Ecoutez les
APF

Plus d'infos ce soir dans nos journaux télévisés avec Lai Temauri et Lucille Guichet...

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.
Cela ne vous prendra que quelques minutes.

Je participe à l'enquête