Air France : Assemblée générale d’urgence à Tahiti.

éducation
air france
©D.R
Après l’annonce, hier, de la direction générale métropolitaine de tailler encore dans les effectifs, soit 2 600 postes, les employés polynésiens se sentent à nouveau menacés.
Face à leur représentant syndical, les salariés  étaient nombreux à manifester leur inquiétude.  Ils ont demandé une assemblée générale d’urgence, elle se tient actuellement, au siège de la compagnie aérienne à Papeete.

Depuis les premières mesures prises par le transporteur pour gagner en compétitivité, les employés polynésiens ont accepté le gel de leurs salaires et  l'augmentation de leur rendement. L'objectif final est d'être épargné par le plan social.

Ces départs devraient concerner en priorité le personnel des moyens courriers et cargo. Deux sources de pertes désignées par la direction d'Air France.

Hier, la compagnie a annoncé aux représentants du personnel qu'en 2014, plusieurs milliers d'employés devront quitter Air France sur le principe du volontariat .

La direction précisera les détails de cette nouvelle phase du plan Transform 2015, d’ici octobre, lors d'un prochain CCE à Paris.