polynésie
info locale

Le Ministre aux grévistes du port: "on n'a rien lâché"

social
accord
©P.1ère
Un protocole d'accord a donc été signé hier entre la CSTP/FO et la direction du Port Autonome, après 17 jours de conflit. Tout reste à règler par contre pour les acconiers, qui ont rendez vous demain à 7H avec leurs 3 directions respectives. Sans compromis, un millier de containers restent bloqués.

Dans un communiqué, la Présidence de la Polynésie souligne que "tout a été mis en oeuvre pour que la population et les entreprises de Polynésie soient libérées au plus vite des blocages et des pénuries causés par cette grève".

Après plusieurs jours de négociations marathon, seule l'organisation de réunions pour améliorer la sécurité au port dès ce mercredi, devrait satisfaire les grévistes emmenés par Patrick GALENON. Car d'après le Ministre de l'Equipement Bruno MARTY, médiateur du conflit: "Nous n'avons rien lâché. Les grévistes demandaient la réintégration de deux agents licenciés, c'est niet. Ils voulaient aussi une augmentation de 10% de leur prime de sujétion, ainsi que le retrait de la plainte engagée par Mario BANNER (NDLR: le directeur du Port Autonome) contre Patrick GALENON pour propos injurieux. Ils n'ont rien obtenu"

Les revendications initiales portaient sur 7 points. Les acconiers demandent toujours, quand à eux, le paiement des jours de grève.
Publicité