Classes saccagées, murs tagués, les enseignants craignaient de ne plus pouvoir travailler correctement.

faits divers
classe
©Polynesie1ere
L'an dernier,  le collège de Papara a été victime de nombreuses dégradations. Classes saccagées, murs tagués, les enseignants craignaient de ne plus pouvoir travailler correctement. 
Mais depuis les quatre arrestations au début du mois, les choses semblent avoir repris leur cours normal. Natacha Szilagyi, Mirko Van Fau.