Maintien de la défiscalisation en outremer.

économie
Victorin Lurel
Victorin Lurel lors de son arrivée au séminaire gouvernemental du 19 août. ©BERTRAND GUAY / AFP
Le ministre des outremers a présenté aujourd’hui à Paris la réforme de défiscalisation « arbitrée ». Les chefs d’entreprises attendaient, notamment, de savoir qui pourrait continuer à bénéficier de la défisc « traditionnelle » et qui serait donc concerné par le crédit d’impôt.
Le gouvernement a décidé que ce dernier dispositif s’appliquerait uniquement aux entreprises réalisant un chiffre d’affaire annuel de plus de 2 milliards de francs. Ce dispositif est donc présenté après plus de 6 mois de concertation, entre le gouvernement, les parlementaires des outremers, les socioprofessionnels, les banquiers et les entreprises. Pour Victorin Lurel, le maintien de la défiscalisation outremer était une priorité car c’est, pour lui, un dispositif efficace qui constitue un réel vecteur de développement. Le ministre des outremers se félicite de constater, qu’en ces temps de crise, le gouvernement ait donc choisi d’épargner les département et territoires ultramarins.
 
Victorin Lurel est au micro de Cyriaque Sommier :

victorin lurel


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live