Ouverture de la session budgétaire de l'Assemblée de Polynésie

politique
Nuihau Laurey
Nuihau Laurey ©Polynésie 1ère
Discours volontariste de Nuihau Laurey, vice président du gouvernement
La session budgétaire de la Polynésie s'est ouverte ce jeudi à l'Assemblée, elle durera 90 jours. A l'issue du discours protocolaire du président de l'Assemblée Edouard Fritch, le vice président du gouvernement Nuihau Laurey a expliqué en lieu et place de Gaston Flosse actuellement en déplacement, quelle sera la politique du gouvernement pour les mois à venir.
Fustigeant l'héritage laissé par le précédent gouvernement "la période économique et sociale la plus désastreuse de l'histoire de la Polynésie", Nuihau Laurey souhaite "impulser un nouvel élan" et entend pour cela s'appuyer sur les recettes liées aux nouvelles réformes fiscales, une limitation des dépenses publiques mais aussi sur une avance de trésorerie de l'Etat de 5 milliards destinée à :"donner un ballon d'oxygène aux entreprises et aux communes".
"Le centre de gravité de notre économie doit se déplacer du public vers le privé" assure le vice président qui souhaite créer les conditions d'une concurrence saine,  entend mettre en place un fond de garantie de la dette et confirme la mise en oeuvre d'un plan de départ volontaire dans la fonction publique.
Ecoutez les extraits du discours de Nuihau Laurey :

Nuihau Laurey discours ouverture session bugétaire AP 2013.2014



Les Outre-mer en continu
Accéder au live