Moruroa : Aucun risque radiologique selon l'Etat

environnement
CDP délégué à la sureté nucléaire
©Polynésie 1ere
Le délégué à la sûreté nucléaire Bernard Dupraz affirme que la radioactivité est toujours confinée à Moruroa et que la surveillance de l'atoll répond au seul principe de précaution.
Sur invitation de la Contre-amiral Anne CULLERRE, Le Président de la Polynésie française Gaston FLOSSE ainsi que le Haut commissaire Lionel BEFFRE accompagnés de Monsieur Geffry SALMON Ministre de l’Ecologie Geffry Salmon ont effectué une visite technique de l’atoll de Moruroa en compagnie de Bernard Dupraz. . Il s’agissait de présenter aux autorités les dispositifs de surveillance radiologique et géomécanique mis en place pour assurer le contrôle et le suivi de l’atoll.
 
Le dispositif de surveillance géomécanique TELSITE  est basé sur un maillage de capteurs ancrés en profondeur et en surface de l’atoll, dont des sismographes et des GPS dont les données sont transmises en temps réel en métropole. Ces capteurs permettent de détecter tout mouvement éventuel du sol.
 
A ce jour, l’ensemble est stable selon l’Etat et les autorités compétentes affirment qu’il n’existe aucun risque de fuite radioactive. En ce qui concerne la loupe située sur la face nord de l’atoll, les évolutions géomécaniques mesurées montrent un ralentissement progressif du mouvement de la faille depuis la fin des essais. Néanmoins, la zone reste étroitement surveillée.
 
Le dispositif de contrôle géomécanique actuel a été installé dans les années 80 puis automatisé en 1997 et il devient nécessaire de le rénover. Les travaux de rénovation du dispositif TELSITE s’étaleront sur 3 ans à partir de l’année prochaine, selon les indications fournies par les autorités chargées de la sûreté nucléaire.
 
En ce qui concerne la surveillance radiologique, des mesures sont réalisées au quotidien. Elles sont complétées par une mission annuelle qui effectue des prélèvements sur l’ensemble de l’environnement.

Écoutez les explications de Bernard Depraz au micro de Nicolas Suire et Lai Temauri à l'issue de la conférence de presse:

 
.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live