polynésie
info locale

La salade importée face à la salade locale.

agriculture
salades
©Polynesie1ere
C'est un véritable coup de frein imposé par le ministre de l'agriculture. Depuis le mois d'aout dernier, il est en effet beaucoup plus difficile d'acheter des salades importées. 
Ceci est dû à la diminution des quotas -divisées par 3- depuis la rentrée. Dans la ligne de mire : les salades de catégorie 4, c'est à dire celles qui sont lavées, coupées et en sachet.Le ministère parle de protection du marché local.

Mais les consommateurs et professionnels n'aprécient pas forcément la méthode.
On fait le point avec Isabelle Giordan et Marcel Bonno


Publicité