Le Pays doit renégocier le salaire minimum des marins pêcheurs

pêche
Pêcheur
©Polynesie 1ere
A tia i mua a obtenu gain de cause, le montant du revenu minimum des pêcheurs fixé à 90 000 francs sous le gouvernement Temaru a été annulé par le tribunal administratif. Ce dernier demande au Pays de renégocier ce montant.
Comme le révèlent nos confrères des Nouvelles de Tahiti, la semaine dernière, A tia i mua a obtenu gain de cause auprès de la justice. Le tribunal administratif a en effet annulé un arrêté pris en janvier dernier, sous le gouvernement Temaru, fixant le revenu minimum des pêcheurs à 90 000 francs.
 
Le syndicat contestait le montant compte tenu que le SMIC est à près de 150 000 francs. Le syndicat des pêcheurs professionnels de Polynésie se réjouit de l’annulation de cet arrêté car cela permettra de remettre à plat les questions relatives au statut des pêcheurs.
 
Par contre, Jaroslav Otcenacek voit dans la mensualisation des pêcheurs, la mort de la profession :

Jaroslav Otcenasek syndicat pecheurs 2


Le Pays a jusqu’à la fin de l’année pour fixer un nouveau salaire minimum pour les pêcheurs.
 
 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live