Ivre, il se déchaîne sur la voiture des gendarmes

faits divers
gendarmes
©D.R.
Menace de mort, outrage à une personne dépositaire de l'autorité publique, dégradation ou détérioration de bien destiné a l'utilité publique. C'est ainsi que la gendarmerie caractérise les faits qui se produits le samedi 30 novembre à Mahaena, commis par un homme de 40 ans.
17h15, PK 31,800 à MAHAENA commune de Hitiaa o te ra, un homme de 40 ans fortement alcoolisé et très agressif menace verbalement de tuer l'ensemble de la famille de sa conjointe. Les occupants de la maison chez qui il se trouve font appel aux services de la gendarmerie.
 
Une patrouille intervient et interpelle le fauteur de trouble. Il est placé dans le véhicule de la patrouille qui retourne sur la brigade locale. Subitement, l'individu se jette sur la vitre latérale et donne de violent coups de tête. Sous la violences des coups, le verre « sécurit » explose. Comme satisfait de ce premier acte, l'auteur se déchaîne en parole contre les gendarmes de l'escorte et malgré les objets de sécurité qui lui neutralisent les mains, il parvient à se « jeter » sur les gendarmes, comme un pantin désarticulé il bondit dans tous les sens dans l’habitacle. Le conducteur du véhicule bleu doit s'arrêter et un renfort de trois autres militaires est sollicité pour parvenir à maîtriser et calmer l'individu.
Le convoi arrive finalement à destination.

 
L'intéressé fait l'objet d'un placement en unité psychiatrique sur décision du représentant de l'État. Il est conduit sous bonne escorte jusqu'à l'unité spécialisée du Taaone.
Le Parquet classe l'affaire sans suite en raison des troubles psychiques du mis en cause
Les Outre-mer en continu
Accéder au live