Le cyclone Ian aux Tonga : un mort et de larges dégats

catastrophes naturelles
cyclone tonga
L'église de Pangai, après le passage du cyclone ©ABC
Le gouvernement tongien à demandé l’aide des pays voisins. Plusieurs maisons, églises et bâtiments ont été détruits sur place. Les vents ont atteint les 280km/h.Tout est à reconstruire aujourd’hui surtout pour les îles du nord de l’archipel.


Sur les îles Tonga, des villages entiers ont été détruits et un mort a été recensé, ont annoncé les autorités, dimanche 12 janvier. L'archipel polynésien a été frappé par un puissant cyclone. Les vents ont soufflé à plus de 200 km/h. C'est la première fois qu'un phénomène de catégorie 5 touche ces îles.
##fr3r_https_disabled##
Sur les îles Ha'apai, où vivent près de 8 000 personnes, jusqu'à 70% des maisons et des bâtiments ont été mis à terre, a indiqué aux médias le chef de l'armée, Satisi Vunipola. "Tout ce qui se dressait sur l'île a été endommagé, qu'il s'agisse d'immeubles, de cultures, de routes ou d'infrastructures", a déclaré Ian Wilson, un responsable des secours néo-zélandais.

Un employé du service de téléphonie mobile Digicel a déclaré qu'un responsable de cette firme dans les îles Ha'apai avait fait état de dévastations massives. "Il nous a dit que c'étaient les plus graves dommages jamais provoqués par un cyclone" dans les Tonga, a dit cette source. "La plupart des maisons sont rasées, les toits ont été emportés, les arbres et les lignes électriques sont à terre."
Les Outre-mer en continu
Accéder au live