Nouvelle-Zélande : la victoire de Lorde aux Grammy Awards est une fierté nationale

musique
La jeune chanteuse neo-zélandaise Lorde
La jeune chanteuse néo-zélandaise Lorde ©DR
Les récompenses obtenues par la jeune chanteuse compositrice néo-zélandaise Lorde lors de la cérémonie 2014 des 56èmes Grammy Awards à Los Angeles a suscité une vague d’enthousiasme en Nouvelle-Zélande, où les félicitations sont venues du plus haut niveau de l’État.
La jeune artiste néo-zélandaise de 17 ans, de son vrai nom Ella Yelich-O'Connor, a raflé deux des plus prestigieuses récompenses attribuées lors de ces Grammy : meilleure performance pop solo et chanson de l’année pour son tube « Royals ».
Parmi les premiers à réagir depuis Wellington : le Premier ministre John Key, qui, dans un message officiel, souligne un début d’année 2014 « fantastique pour Lorde et son coproducteur Joel Little ». « Ils ont accompli quelque chose qu’aucun autre Néo-zélandais n’a pu faire jusqu’ici », s’enthousiasme le chef de l’exécutif. « Lorde est un talent phénoménal et une inspiration pour tous les jeunes Néo-zélandais (…) Aujourd’hui, son succès nous a tous rendus très fiers », conclut-il.
Un autre message est venu du Gouverneur Général (représentant de la Reine d’Angleterre, qui est officiellement Chef de cet État du Commonwealth), le Général Sir Jerry Mateparae. Dans son message,  « En tant que musicienne néo-zélandaise, vous avez repoussé les limites du succès et vous pouvez être fière de ce que vous avez accompli. En fait, maintenant, nous devrions vous appeler notre ‘Reine des Abeilles’ », ajoute le premier personnage de la Nouvelle-Zélande.

Daft Punk et Gipsy Kings
 
Les autres grands gagnants de cette cuvée 2014 des Grammy Awards, lors de la cérémonie de dimanche soir (heure de Los Angeles) ont été les Français expatriés de Daft Punk (duo composé des DJs Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo). Ils remportent cinq trophées, notamment avec leur single « Get Lucky », sacré meilleur disque de l’année, meilleure performance pop en duo avec Pharrell Williams et Nile Rodgers, meilleur album dance électronique, meilleur ingénierie son et meilleur album de l’année pour « Random Access Memories ». Les Gipsy Kings ont été récompensés dans la catégorie album de World Music, pour leur album « Savor Flamenco », ex-æquo avec Ladysmith Black Mambazo (pour leur concert « Singing for Peace Around the World

Source : Flash d'Océanie ( http://newspad-pacific.info)

video you tube

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live