Boeing disparu : nouvelle fausse piste au 6è jour des recherches

archives d'outre-mer
recherches boeing
©FRANCETVINFOS /SINGAPORE NAVY / AFP
De larges objets flottants repérés par un satellite chinois près de la zone où l'avion de Malaysian Airlines s'est volatilisé ne sont pas les débris de l'appareil, nouvelle piste aboutissant à une impasse alors que s'achève jeudi le 6e jour des recherches, sans aucun indice probant.
La Chine a indiqué à la Malaisie que des photos satellite, prises dimanche et montrant des objets flottants près de la zone sous surveillance, avaient été publiées par erreur, a annoncé le ministre malaisien des Transports, Hishammuddin Hussen.
              
Les photos "ne montrent aucun débris" du Boeing 777, disparu des écrans radar samedi matin, une heure après avoir décollé de Kuala Lumpur à destination de Pékin avec 239 personnes à bord, a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse.
              
Il a également démenti une hypothèse avancée par des enquêteurs américains cités jeudi dans le Wall Street Journal.
              
Selon eux, sur la base de données transmises au sol automatiquement par les moteurs Rolls Royce de l'appareil, l'avion a continué de voler quelque quatre heures après avoir perdu le contact avec le contrôle aérien.
              
"Ces informations sont inexactes", a déclaré le ministre, alors que les autorités malaisiennes sont sous le feu des critiques pour leur gestion jugée confuse de la crise et des opérations de recherche, qui regroupent douze nations.
              
Dans la journée, des avions malaisiens et vietnamiens, dépêchés sur la zone où les objets flottants avaient été repérés, en mer de Chine méridionale, entre la Malaisie et le Vietnam, avaient douché les espoirs d'un début de piste dans cette catastrophe aérienne, l'une des plus mystérieuses de l'aviation moderne.
              
Les avions n'avaient strictement rien repéré.


source AFP
Les Outre-mer en continu
Accéder au live