Bac 2014 : ouverture d'une enquête après des soupçons de fuite des sujets de philosophie

bac
Bac triche
Une lycéenne planche sur l'épreuve de philosophie du baccalauréat général, à Paris, le 16 juin 2014. ©(FRED DUFOUR / AFP)
Une journaliste du "Monde" affirme que les sujets de philosophie ont fuité. Une internaute les a publiés sur internet un peu plus d'une demi-heure après le début de l'examen.
Le ministère de l'Education nationale a confirmé à francetv info avoir demandé à la gendarmerie, lundi 16 juin, l'ouverture d'une enquête après des soupçons de fuite des sujets de philosophie. "Il y a eu fuite des sujets, affirmait plus tôt la responsable du service éducation du Monde.

Si une fuite avant le début des épreuves était avérée, l'auteur est passible d'une peine d'emprisonnement de trois ans et d'une amende de 9 000 euros, rappelle Slate.fr. Ses complices, s'il en a, risquent la même peine.

Lire la suite de l'article sur Francetv Infos