polynésie
info locale

Focus sur l’affaire des emplois fictifs

gaston flosse
Focus sur l’affaire des emplois fictifs
Focus sur l’affaire des emplois fictifs ©Polynesie1ere
Gaston Flosse est soupçonné d'avoir mis à disposition de communes, de syndicats ou d'associations de nombreux agents en contrats cabinet. Une cinquantaine de personnes ont à être mises en examen au début de l'affaire et onze prévenus se sont pourvus en cassation à la suite du procès en première instance. 
Gaston Flosse sera fixé sur son sort dans l’affaire dite des emplois fictifs le 23 juillet prochain. C’est à cette date que la cour de cassation de Paris rendra son jugement. L’avocat général a préconisé le rejet du pourvoi de Gaston Flosse. Si la cour de cassation suit ses réquisitions, Gaston Flosse sera privé de tous ses mandats électifs et devra donc quitter la présidence.
Reportage de Laurence Téatin
Reportage de Laurence Téatin
Le président du Pays a été condamné en appel à quatre ans de prison avec sursis et trois ans de privation de ses droits civiques pour détournement de fonds sous forme de création de contrats fictifs. Il s’est alors pourvu en cassation. La décision est attendue le 23 juillet.
Reportage de Lucile Guichet
Reportage de Lucile Guichet

 

Publicité