publicité

La Nouvelle-Caledonie attend son nouveau gouvernement

Depuis le refus du FPU de voter la loi de pays de réforme fiscale, le gouvernement Ligeard et le Contrat de Gouvernance Solidaire était en sursis. Ce mardi matin, les membres du parti Calédonie ensemble ont démissionné de l'exécutif.

© NC 1ère
© NC 1ère
  • polynesie1ere
  • Publié le , mis à jour le
Le Front pour l’Unité (FPU), une formation loyaliste qui soutenait l'actuel gouvernement, a refusé de voter plusieurs textes au Congrès. Ces textes visaient à dégager de nouvelles recettes fiscales alors que les finances publiques calédoniennes sont en grande difficulté. Cette décision du FPU met fin au contrat de gouvernance solidaire qui liait, depuis juin dernier, les trois formations loyalistes, Calédonie Ensemble, le FPU et l'UCF, et la formation du gouvernement Ligeard.

Ce refus a provoqué la chute de l'actuel gouvernement. Ce mardi 16 décembre, les membres Calédonie Ensemble du gouvernement ont officiellement démissionné. Le gouvernement dirigé par Cynthia Ligeard n'aura donc tenu que six mois. Un nouveau gouvernement devra être formé le 31 décembre.

Ce rebondissement signe un nouvel épisode de la guerre qui secoue les partis non-indépendantistes depuis plusieurs années maintenant.

Retrouvez toute l'information sur le site de Nouvelle-Calédonie 1ère

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play