Etats-Unis : un policier tue un homme noir de huit balles dans le dos

faits divers
bavure meutre USA
Dans cette vidéo, relayée par les médias américains, on y voit un policier mettre en joue et abattre un homme noir tentant de s'enfuir dans un jardin public de North Charleston (Caroline du Sud). ©Capture d'écran
Selon une vidéo amateur relayée par les médias américains, un policier a abattu un homme noir de huit balles dans le dos dans un jardin public de North Charleston, en Caroline du Sud. L'officier de police a été arrêté et inculpé pour "assassinat".
Une nouvelle bavure policière secoue les Etats-Unis. Selon le New York Times et plusieurs autres médias américains, un officier de police de North Charleston, en Caroline du Sud, a été arrêté et inculpé mardi 7 avril pour le meurtre de Walter Scott, un homme noir d'une cinquantaine d'années, qu'il aurait tué de huit balles tirées dans le dos.

Si la scène s'est déroulée samedi dernier, un témoin, qui a préféré garder l'anonymat, a envoyé une vidéo à plusieurs médias américains, dont le New York Times, qui ont diffusé ces images ce mardi. On y voit un officier blanc, Michael Thomas Slager, 33 ans, mettre en joue et ajuster son tir, alors que Walter Scott, 50 ans, s'éloigne de lui en courant. Huit coups de feu retentissent. Walter Scott s'effondre.

L'annonce a fait l'objet d'une conférence de presse conjointe du maire et du chef de la police de la ville dans l'après-midi. "Je peux vous dire qu'à la vue de cette vidéo et de la mauvaise décision prise par notre officier, il va être inculpé pour assassinat", a commenté le maire R. Keith Summey au cours de la conférence de presse. "C'est un jour tragique pour nombre d'entre nous", a de son côté ajouté le chef de la police de North Charleston, Eddie Driggers.

Une série d'incidents à caractère raciste


L'incident serait survenu samedi à l'issue d'un banal contrôle routier. Le policier s'était initialement défendu en disant avoir craint pour sa vie, car la victime, selon ses dires, lui aurait dérobé son pistolet Taser après une bagarre. Mais entre temps, une vidéo a fait surface, et selon le New York Times, le film des événements qu'elle a capturés laisse entrevoir un scénario différent. Selon le journal new-yorkais, on y verrait Walter Scott s'enfuir en courant, alors que des câbles électriques qui pendent derrière lui laissent deviner qu'il a déjà été l'objet d'un tir de Taser. Alors qu'il s'éloigne, le policier le met en joue et fait feu. Dans cet extrait de la vidéo, on y voit également le policier en train de lâcher près du corps ce qui pourrait être le fameux Taser.

Ce nouvel épisode survient après une série d'incidents à caractère raciste, à Ferguson, dans le Missouri, mais aussi plus récemment à New-York, qui ont jeté une lumière crue sur les agissements de la police et provoqué la colère de la minorité noire.