polynésie
info locale

Championnats du monde de Stand Up Paddle : les Tahitiens de retour du Mexique

archives d'outre-mer
SUP PADDLE Arrivée sportifs
©Polynésie 1ère
Accueillis par une dizaine de proches, les sportifs tahitiens sont arrivés, ce mercredi 20 mai, du Mexique où ils ont participé aux championnats du monde qui se sont déroulés du 10 au 17 mai.
Ce mercredi 20 mai, les sportifs tahitiens qui ont participé aux championnats du monde de Stand Up Paddle (SUP) au Mexique, sont arrivés au fenua. Même si les performances ont été moins bonnes que l'année dernière, les jeunes champions ont été accueillis chaleureusement par leurs proches, fiers des résultats des sportifs avec notamment la belle médaille d’argent de Poenaiki Raioha.

L'arrivée des sportifs à l'aéroport de Faa'a

Les championnats du monde de SUP se sont déroulés du 10 au 17 mai à Sayulita, au Mexique. Pour la première fois, une délégation tahitienne d’une dizaine de personnes a fait le déplacement, sous la houlette de la fédération tahitienne de surf et de son président Philippe Klima.  

Interview en reo tahiti de Philippe Klima

Les Tahitiens n’ont pas eu à rougir lors de ce championnat du monde regroupant onze disciplines représentées par 27 pays. Au classement général, Tahiti se place à la 9ème place par équipe aux championnats du monde Isa World 2015. La Polynésie française devance la France qui se place à la 11ème place. Et, surtout, Tahiti repart avec une médaille d’argent.

Le jeune Poenaiki Raioha qui avait déjà fait parler de lui l’année dernière en remportant le titre de champion du monde ISA, obtient une magnifique médaille d’argent en SUP surf pour cette édition 2015. Même si le jeune champion perd son titre, c’est un excellent résultat pour Poenaiki Raioha qui confirme ainsi sa position de leader dans la discipline.


Finalement, c’est l’américain Sean Poynter qui monte sur la 1ère marche du podium en totalisant 15.83 points contre 11.90 pour Poenaiki dans la finale. Terminant premier du round 5 et premier de sa série dans le round 4, le Tahitien était arrivé en finale sans jamais avoir à passer par les repêchages, contrairement à Sean Poynter.


Dans les épreuves de SUP ‘downwind’, Georges Cronsteadt termine à la 7ème place au terme d’une course très serrée. Finalement, c’est son ami et concurrent Américain Danny Ching qui s’impose dans cette épreuve. Quant à Hina Yiou et Alexy Berthet, ils terminent respectivement à la 12è et 15è place mondiale en SUP ‘technical race’.

Pour tous les résultats rendez vous sur la page Facebook de la compétition.
 
Publicité