polynésie
info locale

Bruno Marty relaxé

La justice soupçonnait  Bruno Marty d’avoir détourné en 2014 prés de 2 millions 2 avec la carte bancaire de la société d’économie mixte pour payer des notes de restaurants.
"Des frais de bouche et des retraits injustifiés à des fins personnelles" estimait le Parquet.

Bruno Marty avait déclaré que, "ses repas avec des investisseurs et clients potentiels avaient rapporté 70 millions de contrats à sa société", tout en indiquant que ses frais de représentation étaient trois fois moins élevés que ceux de son prédécesseur.

Me Mikou, l’avocat de Bruno Marty, a mis en avant la négligence de son client tout en évoquant « l’action d’une main invisible dans ce dossier qui chercherait à instrumentaliser la justice et à neutraliser son client ».

Les juges ont prononcé la relaxe de Bruno Marty jeudi après midi.
Publicité