A Moorea, Vairea transforme la nature en gravure

culture moorea
A Moorea, Vairea transforme la nature en gravure
©Polynésie la 1ere

A l'occasion de la conférence triennale des femmes du Pacifique, focus sur l'une d'elles qui habite Moorea. Elle arrive à subvenir aux besoins du foyer grâce à ses talents de gravure sur verre et de reconditionnement des produits de la terre. 

La 7ème conférence des ministres de la Condition féminine et la 14ème conférence triennale des femmes du Pacifique ont débuté aujourd'hui et se poursuivent jusqu'à mercredi. Réunissant 22 pays, c'est l'occasion de revenir sur les avancées en terme d'égalité des sexes et droits fondamentaux des femmes.

Et justement, partons à la rencontre de l'une d'entre elles sur l'île soeur. Vairea Terai-Fabre, une femme accomplie aux multiples talents. Graveuse sur verre et agricultrice, elle fait vivre sa famille grâce au travail de ses mains. 

A Moorea, Vairea transforme la nature en gravure
©Polynésie la 1ere

Vairea déborde d’idées. Son inspiration lui vient de la nature qui l’entoure. Elle qui vit en montagne, sur les hauteurs de Paopao. La gravure est sa passion depuis 5 ans. Sa manière à elle de tatouer, pour habiller de façon permanente les objets du quotidien. « J’aime la gravure, j’aime, j’aime le dessin. J’aime partager notre culture à travers mes gravures. », dit-elle. « J’ai des thèmes des fois, ça dépend de la demande de la clientèle. Et donc après, moi j’ajoute mes petits tatouages, mes petits plus dedans. Des fois j’ai des commandes uniquement pour enfant, Disney par exemple. Après je mets ma petite touche légère locale. Petit tatouage, j’aime ça. »

Dans son fa’apu, elle apprécie la récolte généreuse. Et ce qui lui manque, elle le trouve chez ses amis agriculteurs. Une économie solidaire et locale, c’est le leimotiv de Vairea.

Crise sanitaire, crise salutaire ?

 

La crise du covid, Vairea l’a retournée à son avantage. Une philosophie positive qu’elle entretient en surfant sur la tendance healthy. Vairea l’a bien compris, rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme.

A Moorea, Vairea transforme la nature en gravure
Cherche-t-elle des fruits ou l'inspiration ? ©Polynésie la 1ere

La polynésienne businness woman ne s’arrête jamais. « Je descends en moyenne 2 fois par semaine. Donc bon déjà pour faire ce qu’il faut la paperasse tout pour mon entreprise, parce que à Moorea on est très restreint. Donc je descends sur Papeete. Et bon j’ai un petit projet pour bientôt, et bon j’essaye de monter ça. »

Allier nature et culture, Vairea vit de ce qu’elle aime faire. Elle qui prend la vie comme une aventure sans fin.