Air New Zealand en Polynésie : moins d'heures pour sauver les emplois

transports
Air New Zealand
©Air New Zealand
Le dernier vol de la compagnie Air New Zealand a décollé en mars dernier. Depuis le ciel néo-zélandais n'a pas rouvert à l'international. De nombreux employés ont été licenciés ou mis à la retraite. A Tahiti, la compagnie a préféré réduire le temps de travail des employés
Les passagers d'Air New Zealand devront patienter. Le dernier vol de la compagnie aérienne a décollé le 22 mars dernier de Tahiti et depuis, le ciel néo-zélandais n'a pas rouvert à l'international. 4 000 employés ont été, soit licenciés, soit mis à la retraite. A Tahiti, aucun licenciement. La directrice, Christelle Bole a préféré réduire le temps de travail de ses employés.
 

Interview


La compagnie maintient ses vols cargo, mais uniquement à la demande. L'activité ne reprendra pas avant la fin du mois d'octobre. Une situation bien acceptée par les employés selon Maruia Tetuanui. Seul un employé a refusé la réduction du temps de travail. Le nombre de salariés est donc passé de 10 à 9.
 

Interview

Les Outre-mer en continu
Accéder au live