polynésie
info locale

Allocution d'Emmanuel Macron : primes exceptionnelles et déploiement de l'armée

coronavirus
Emmanuel Macron
Emmanuel Macron à Mulhouse.
Dans une allocution officielle ce mercredi 25 mars, le Président de la République, Emmanuel Macron a appelé à l'unité nationale. Il a également annoncé le versement de primes exceptionnelles pour les fonctionnaires mobilisés et le déploiement de l'armée dans l'opération "Résilience".
Dans une allocution officielle ce mercredi 25 mars depuis Mulhouse, ville d'une région particulièrement touchée par le Covid-19, le Président de la République, Emmanuel Macron, a appelé à l'unité nationale.

Pour les personnels soignants et les fonctionnaires mobilisés lors de cette crise sanitaire, le Président a annoncé la majoration des heures supplémentaires et le versement d'une prime exceptionnelle.
Un plan massif d'investissement et de revalorisation de l'ensemble des carrières sera également construit pour l'hôpital.

Concernant, ceux qu'il appelle "les femmes et les hommes en deuxième ligne" : les agriculteurs, les commerces d'alimentation, les livreurs, les caissiers "souvent angoissés pour eux-mêmes et leurs familles mais qui permettent au pays de vivre", Emmanuel Macron a convié l'ensemble des partenaires sociaux vendredi 27 mars, pour organiser le travail et mieux protéger au travail pour que "la Nation continue à vivre".

En "troisième ligne", il a salué ceux en télétravail ou qui restent à la maison contraints, car leur secteur d'activité a fermé. "Ils contribuent à l'effort de la Nation en restant chez eux, en respectant les consignes édictées par le Gouvernement, pour protéger le système de santé et ralentir le virus."
 

Mobilisation de l'armée avec l'opération "Résilience"

Bien que l'opération "Sentinelle" qui lutte contre la menace terroriste, reste opérationnelle, le Président de la République lance l'opération "Résilience", consacrée à l'aide et au soutien aux populations, à l'appui au service public, en métropole et en Outre-mer, dans les domaines sanitaires et logistiques de la protection. Le porte-hélicoptère amphibie "Mistral" sera déployé dans le Sud de l'Océan Indien. Un autre porte-hélicoptère dans la région Antilles-Guyane, "en soutien des territoires ultra-marins".
Mais aucun déploiement annoncé dans le Pacifique.

L'armée est déjà mobilisée sur le territoire métropolitain avec le déploiement d'hôpitaux de campagne et la mobilisation de son service de santé. Cinq hôpitaux des armées accueillent des patients. Des transports sanitaires aériens et maritimes sont également réalisés par des avions ravitailleurs, dans le cadre de l'opération "Morphée".
 
"Le pic de l'épidémie qui est devant nous." - Emmanuel Macron

 


"Ce pic de l'épidémie qui est devant nous," a rappelé le Président qui a rendu hommage aux soignants, notamment aux médecins, décédés dans l'exercice de leurs fonctions. "Une obsession : être unis pour combattre le virus [...] Une priorité : battre le virus," a-t-il martelé.
 

Appel à l'unité

L'Agence Régionale de Santé (ARS) a lancé un appel au volontariat des personnels soignants : plus de 1 000 personnes ont déjà répondu à l'appel. Des respirateurs sont également arrivés d'autres régions, en renfort des régions les plus durement touchées, comme la région Est.

La réserve sanitaire compte quant à elle 40 000 inscrits. Et déjà 100 000 personnes se sont engagées sur la plateforme "Je veux aider". "Cette France fraternelle permettra de tenir et de vaincre," a précisé Emmanuel Macron.

Le Président de la République a également salué l'ensemble des services de l'Etat mobilisés : les préfets, les policiers, les gendarmes, les douaniers et les enseignants.

Il a également remercié les collectivités locales et les pays limitrophes qui ont pris en charge quelques patients français lourds.
 

Son discours :

 
Allocution Macron, primes exceptionnelles et déploiement de l’armée
Allocution Macron, primes exceptionnelles et déploiement de l’armée