Après son départ de Papeete, le Terevau Piti a fait escale à Huahine puis Uturoa

transports huahine
arrivée Terevau Piti à Huahine
©Polynésie la 1ère

Après 10 heures de navigation depuis Papeete, le Terevau Piti a accosté ce matin à 6 h à Huahine. Un accueil traditionnel pour le bateau et son équipage. Une attente comblée pour la population, satisfaite de la concurrence dans la desserte des Raromatai entre l'aérien et le maritime.

 

Parti hier soir à 20 h de Papeete, le Terevau Piti est arrivé ce matin à 6 h à Huahine. La population de l'île l'a accueilli comme à l'accoutumée, en musique sans oublier les colliers pour les membres d'équipage. 

Après avoir laissé sortir les véhicules, l'équipage a ensuite foulé le sol de Huahine, reçu en quasi-héros, tellement l'attente de la population est forte en matière de desserte maritime.

 

"Cest le plus beau cadeau donné aux Raromatai", raconte un habitant, "c'est une jeune équipe...c'est une nouvelle génération, je pense que le gouvernement devrait aider ce jeune-là". Cet habitant évoque sans doute le capitaine du navire qui, selon lui, devrait aller au-delà du simple transport de passagers et de véhicules : "je pense que ce bateau sera utile pour les evasans non urgentes". Encore de la concurence pour la compagnie aérienne locale.

Encore quelques réglages

 

Après cette première escale, le capitaine et armateur du Terevau Piti, Tino Fa Shin Chong, est lui aussi ravi. Pour lui, ce premier tronçon de la traversée s'est bien déroulé, mais il y a "quelques réglages à apporter car c'est notre premier voyage, c'est normal. Pour le prochain, ce sera réglé".

Après Huahine, le Terevau Piti a poursuivi sa route vers Raiatea. Vers 9h30, il est entré dans son lagon par la passe de Faaroa située à hauteur de Taputapuatea, pour longer la route côtière et atteindre la capitale des ISLV, Uturoa. C'est vers 12h que le navire flambant neuf y a pointé le bout de son nez.

arrivée Terevau Piti à Huahine
©Polynésie la 1ère

 

A Uturoa, malgré la fine pluie qui tombait, une centaine de curieux et d'admirateurs attendaient le bateau. Il est resté un petit moment avant de reprendre la mer, direction Tahaa.