Assemblée nationale : tenue correcte exigée

assemblée nationale
François Ruffin et Moetai Brotherson
©LCP / AFP
Après avoir vu passer lavalava, maillot de foot ou voile, le Président de l'Assemblée nationale entend fixer le cadre des tenues vestimentaires à l'intérieur de l'hémicycle.
Arrivé en sandales ou en lavalava à l'Assemblée Nationale, le député polynésien Moetai Brotherson avait déjà défrayé la chronique en juin dernier.

Le port du voile par la députée maohraise, Ramlati Ali, avait un peu plus tôt suscité débat. Enfin, c'est François Ruffin, député apparenté Insoumis, qui a relancé la "bataille vestimentaire". Il portait ce jeudi le maillot d'un petit club de football, entendant soutenir la "taxe Neymar" visant à ponctionner les gros transferts en faveur du sport amateur.

Un code vestimentaire pour les députés ?

Ce serait une première sous la 5e République. L’Assemblée Nationale devrait se pencher sur le sujet, le 24 janvier prochain, et éditer des règles très strictes fixant les droits et les obligations vestimentaires des députés dans l’hémicycle.

Jusqu’ici c’étaient de simples usages qui prévalaient mais "trop c’est trop" pour François de Rugy, le président de l’Assemblée. Celia Clery fait le point :

Assemblée Nationale : tenue correcte exigée



Moetai Brotherson, député de la Polynésie



La réaction de Moetai Brotherson pour Polynésie 1ère

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live