L'Assemblée vote l'interdiction des sacs plastique

environnement
C'était aujourd'hui la journée mondiale sans plastique, force est de constater qu’en Polynésie, les résistances sont encore coriaces.
C'était aujourd'hui la journée mondiale sans plastique, force est de constater qu’en Polynésie, les résistances sont encore coriaces. ©Polynesie La1ere
Le texte interdisant l’utilisation des sacs plastique a finalement été adopté à l’unanimité, ce jeudi 14 mai, lors de la séance de la session administrative, à l'Assemblée. Maintes fois reporté, le texte était dans les cartons depuis 3 ans.
Les sacs plastique sont enfin interdits. Après 3 ans d'attente, l'Assemblée vient de voter le texte à l'unanimité, ce jeudi 14 mai.

En décembre 2019, le CESEC avait adopté le projet de loi relatif aux produits utilisant du plastique. C’est donc un autre pas pour les associations qui militent depuis plusieurs années contre son utilisation.
L'interdiction, initialement prévue pour le 1er juin pour les produits utilisant tout ou en partie du plastique oxo- fragmentable et pour tous les sacs de caisse léger, est reportée au 1er septembre 2020.

A compter du 1er janvier 2022 entrera en vigueur l’interdiction de tous types de plastique (contenants et produits en plastique) pour aller vers du plastique bio-dégradable.
A la sortie du vote, le ministre de l'environnement, Heremoana Maamaatuaiahutapu, s'est dit "satisfait de ce vote et de ce soutien unanime sur ce projet de loi. Aujourd'hui, les consciences politiques se sont éclairées par rapport à ce souci du plastique. Maintenant, il reste le grand public : que l'on change nos actes quotidiens par rapport aux sacs plastique."

300 tonnes de déchets plastique circulent chaque année en Polynésie française. 50 à 100 tonnes sont ramassées dans les rivières et sur les plages.
Pour les associations présentes lors de l’examen de ce texte, "c’est une bonne nouvelle, maintenant il va falloir travailler ensemble."