polynésie
info locale

Assises de la sécurité intérieure : trafic d'ice et violences inquiètent

sécurité
conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance
©HC
Les communes qui ont un conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance se sont réunies mercredi 15 janvier au haut-commissariat.
Dans le cadre des assises territoriales de la sécurité intérieure, Dominique Sorain, Haut-Commissaire de la République en Polynésie, a souhaité consulter les communes qui ont un conseil local de sécurité et prévention de la délinquance (CLSPD) pour identifier leurs priorités locales en matière de délinquance ainsi que leurs besoins en matière d’organisation et de coordination avec les forces de la sécurité intérieure.  

Parmi les communes qui disposent d'un conseil de sécurité et de prévention de la délinquancePapeete, Faa'a ou encore Mahina. Les thèmes abordés ont porté sur la mobilisation contre le trafic de stupéfiants, la délinquance juvénile, les violences intrafamiliales et l’amélioration de la sécurité routière. Les tavana ont pu faire part de leurs préoccupations au haut-commissaire. La plus récurrente d'entre elles : le trafic d’ice mais aussi la recrudescence des violences dans certains quartiers de leur commune. 
 

Damas Teuira, maire de Mahina, ne cache pas son inquiétude : "on est dans l'optique de rassembler tous les moyens pour faire de la prévention". Pour Dominique Sorain, ces assises doivent "déboucher sur des actions concrètes". 

©polynesie
Si vous voulez donner votre avis ou faire des propositions dans le cadre de ces assises territoriales de la sécurité intérieure, vous pouvez remplir le questionnaire qui est en ligne jusqu’au 24 janvier, sur le site du haut-commissariat.
Publicité