Attaque mortelle de molosses : deux maîtres mis en examen pour homicide involontaire

justice
attaque chiens pirae
Les secours déployés sur le terrain de football de Pirae, le 12 mai, après l'attaque mortelle de molosses. ©MARUKI DURY/POLYNESIE LA 1ère
Quatre personnes ont été présentées au juge d'instruction, jeudi 14 mai, dans le cadre de l'enquête ouverte suite à l'attaque de molosses qui avait entraîné la mort d'une femme, deux jours plus tôt, à Pirae. Deux d'entre elles, les maîtres, ont été mis en examen pour homicide involontaire.
Quatre personnes ont été présentées au juge d'instruction, jeudi 14 mai, dans le cadre de l'enquête ouverte suite au décès d'une femme, le 12 mai, attaquée par des molosses, alors qu'elle faisait sa marche matinale, autour du stade JT de Pirae.

Deux maîtres ont été mis en examen pour homicide involontaire par agression d'un chien. L'un d'eux, en état de récidive légale, a été placé sous contrôle judiciaire. Il avait déjà été condamné en juin 2016 pour des faits similaires.
Deux autres personnes ont été placées sous le statut de témoin assisté.

Deux chiens, des pitbuls selon les premiers témoignages, sont soupçonnés d'être responsable du décès de la victime. Ils ont été saisis et restent pour le moment à la disposition de la justice, dans le cadre de l'enquête ouverte.

Leurs maîtres encourent jusqu'à 5 ans de prison et 9 millions Fcp d’amende.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live