Au collège de Tiapa à Paea, on fait tout pour rassurer les parents d'élèves

coronavirus
Au collège de Tiapa on tente de rassurer les parents
©HT
Le collège de Tiapa à Paea est un des établissements scolaires qui connaît le taux d'absentéisme le plus élevé au sein des îles du vent. Pourtant, là bas, on fait tout pour rassurer parents et élèves. 
Thierry Delmas, le directeur de la direction générale des enseignements et de l'Éducation avait fait un appel la semaine dernière lors du point presse du gouvernement : « Le taux d'absentéisme est trop élevé, il faut que les parents renvoient leurs enfants à l'école. »
collège Tiapa
 

Vous savez, je pense que les enfants sont plus en sécurité à l'école où l'on applique les gestes barrières à la lettre, plutôt que dans les quartiers

Françis Tellier, principal du collège Tiapa à Paea


À Tahiti et Moorea, le taux d'absentéisme avoisine en effet les 17%, au lieu des 7% habituels. Le collège de Tiapa à Paea ne déroge pas à la règle : là bas près de 15% des 698 élèves ne viennent plus à l'école depuis la rentrée d'août. Françis Tellier, le principal répète le même discours : « L'école est sûre, plus sûre même parfois que le cocon familial. Est-ce que la part d'inquiétude doit prendre le pas sur la part de réussite ? La scolarité est necessaire et elle se fait dans de très très bonnes conditions. Il faut que les jeunes viennent à l'école. Ils ont beaucoup de choses à y faire, un futur à construire », insiste-t-il.   
 

Un relationnel parents-professeurs renforcé 


Francis Tellier distingue trois comportements qui expliquent ce taux anormalement élevé : les parents qui craignent que leurs enfants attrappent la COVID-19, ceux qui dans le doute, préfèrent ne pas les envoyer à l'école et les élèves qui profitent de la situation pour sécher les cours. Pour les deux premiers cas, l'établissement fait tout pour gagner la confiance des parents. 

« Obligatoirement tous les élèves dans la classe ont leurs masques sinon ils ne rentrent pas », affirme Vaimiti, professeur principal, « ce n'est pas grave, on leur en donne un et ensuite on prévient leur parents. Il y a des parents qui sont inquiets, mais on prend le temps de leur expliquer » précise-t-elle. 

Les parents qui amènent leurs enfants à l'école sont d'ailleurs rassurés. « Pour ma part les mesures sont bien prises dans l'établissement », constate Dorina Pito. La maman préfère amener ses enfants à l'école plutôt qu'ils ne restent chez elles ou qu'ils aillent jouer sur la chaussée. 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live