Raivavae : des compositeurs honorent dieu en musique

traditions australes
musiciens Raivavae
©Polynésie la 1ère

Aux Australes, à Raivavae, des compositeurs chantent dans chaque village. Avant le covid, ils dévoilaient leur talent lors du Heiva de juillet. Grâce à la pandémie, certains ont décidé de chanter dans leur paroisse. Des chants qui honorent dieu... Reportage

A Raivavae, il y a des compositeurs de chants dans chaque village. Ils exercent rarement leur talent, uniquement lors des Heiva du mois de juillet. Mais, depuis l’arrivée du covid, l'un d'entre eux, Fernand Tiehi, continue de chanter. L'artiste compose des chants religieux ou à thèmes accompagnés par des instruments de musique pour chaque séance de culte dans sa paroisse. 

Cette paroisse est la seule ouverte aux changements et à avoir accepter les instruments de musique et la décoration de plantes naturelles ou de couronnes de fleurs naturelles lors de cultes. Et cela depuis l’année 2010. "J'ai d'abord commencer les notes de base, comme le solfège (...) et au fur et à mesure j'ai commencé à apprendre les paroles avec le ukulele", confie l'artiste qui lance un message à ceux qui voudraient se lancer : "Lancez-vous et n'ayez pas honte". Au sein de cette paroisse protestante maohi, on peut y voir et entendre des chants exécutés par les jeunes de l’UCJG. Une manière de transmettre à la jeunesse ce beau patrimoine musical.