Rapa inquiète : 70 habitants rentrent des zones covid

coronavirus tahiti
le tuhaapae
le Tuhaa pae en escale à Rurutu ©polynésie.la1ère
L’île de Rapa, la plus isolée de Polynésie s’apprête à voir revenir 70 de ses habitants par le prochain bateau. Mais un cas de covid positif a été détecté à bord lors de l’escale à Rurutu. L’île prend des mesures pour éviter l’arrivée du virus et s’inquiète.
 

La menace arrive par la mer


Rapa n’est accessible que par voie maritime. L’île réputée la plus isolée de Polynésie française est pour l’instant exempte du coronavirus. Oui, mais voilà qu’une menace se profile à l’horizon. Le navire Tuhaa pae qui assure le ravitaillement et le transfert de passagers sur l’ile vient de voir un de ses matelots contrôlé covid positif lors d’une précédente escale à Rurutu. 3 autres passagers sont en attente de résultats de tests.
 

70 passagers embarqués pour Rapa


Le bateau se rend aujourd’hui vendredi 23 octobre à Tubuai où 45 élèves de Rapa sont scolarisés au collège. Ils doivent justement embarquer à bord du Tuhaa pae pour rentrer à Rapa pour les vacances. Sur place également, une vingtaine d’autres passagers résidents de Rapa sont confinés depuis plus d’une semaine. Cela fait près de 70 personnes au total attendues à Rapa. Une situation qui inquiète les autorités de l’île.
Le tavana, Narii Tuana’ina’i, le conseil des sages, les infirmières de Rapa se sont réunis hier soir. La question est de savoir s’il faut ou pas accueillir ces 70 personnes. Le maire a demandé au pays d’affréter le navire du pays Tahiti nui, sans succès pour l’instant.
 

Un accueil particulier


En attendant l’arrivée du Tuhaa pae se précise mais sous certaines conditions.

Nous avons décidé que le  bateau  soit nettoyé et que les membres de l’équipage soient dépistés […] et que tout le monde soit embarqué après les résultats

Narii Tuana’ina’i, maire de Rapa


Des prélèvements qui seront envoyés immédiatement à Tahiti. Les résultats devraient être connus au plus tard mardi prochain. L’embarquement pour Rapa ne se fera que pour les voyageurs négatifs.
Il faut dire que l’enjeu est de taille pour l’île de Rapa. L’ile n’a pas d’aéroport et ne peux pas se permettre d’avoir des cas covid qui seront difficiles à prendre en charge sur place.

ITW Narii Tuana’ina’i, maire de Rapa

Les Outre-mer en continu
Accéder au live