polynésie
info locale

Bora Bora : sur les traces des GI américains

histoire bora-bora
bora bora vestige des GI
©Polynésie la 1ère
Au coeur du fenua vous emmène à Bora Bora à la découverte d'un chapitre historique de la perle du Pacifique :  celui du passage des Américains sur l'île pendant la deuxième guerre mondiale et des traces qu'ils ont laissé. 
Les soldats américains cantonnés à Bora Bora ont laissé sur place des canons et des bunkers bien sûr mais aussi des enfants : 300 au total qui ont grandi pour la plupart sans connaître leur père...

C'est le cas de Philippe Teriipaia, descendant d'un GI américain. Les photos qu'il avait de lui ont disparu avec les derniers cyclones. Aujourd'hui âgé de 74 ans, l'homme dit ne pas avoir de doute sur son identité. "Je me sens en premier Tahitien et un peu demi-américain". 

6 000 soldats s'étaient installés à Bora Bora entre 1942 et 1946 durant la deuxième guerre mondiale. L'objectif : servir de base arrière et préserver l'île d'une possible invasion japonaise après l'attaque de Pearl Harbor à Hawaï.

Un choix stratégique pour les Américains mais qui a aussi permis aux habitants d'avoir un aéroport, une route, de l'eau potable et de l'électricité. "Nous, on a juste à recevoir de nos ancêtres cette histoire qu'ils ont vécue et qu'on peut raconter aujourd'hui", confie Alex Mateha, guide touristique...