Fenua d'antan : les 50 ans de l'aéroport de Bora Bora

histoire bora-bora
aéroport de bora bora en 1993
©Polynésie la 1ère

En 1993, l'île célébrait les 50 ans de son aérodrome. Bora Bora avait été choisie par les Américains comme base de repli contre les Japonais. L'aérodrome a changé la vie des habitants de Bora Bora. "C'est le point de départ, l'entrée dans une nouvelle ère", expliquait alors le tavana de l'île.

8 janvier 1942... Date à laquelle l'île de Bora Bora est choisie par les Américains comme base de ravitaillement et de repli afin de stopper les Japonais, qui quelques mois auparavant avaient attaqué par surprise la base de Pearl Harbor à Hawaï. Les travaux de construction d'une piste sur le motu mute commence peu après.

En 1993, l'île célèbre le cinquantenaire de cet anniversaire. A l'époque, l'un des acteurs importants de cette page de l'histoire de la Polynésie française s'est rendu sur l'île. "Sur cet aéroport, on dirait qu'on voit encore circuler tous ces chalands qui viennent charger de pierres qu'on a pris sur la montagne pour faire cette jetée et ensuite pour remplir l'aéroport (...) Le travail a duré trois mois", raconte alors Francis Sanford. 

"c'est un jour important dans l'histoire de notre île"

Gaston Tong Sang - maire de Bora Bora

 

C'est à l'aube du 17 février 1942 que les habitants de Bora Bora découvrent le premier croiseur. Croyant voir les Japonais, ils s'enfuient dans la montagne. "D'abord on a eu peur car on croyait que c'était des Japonais, le premier bateau n'avait même pas son pavillon", se souvient, amusé, Louis Picard. 

L'OPT a émis à l'époque un timbre pour célébrer cet anniversaire. La SETIL a aussi organisé un concours de dessin avec pour thème "L'aérodrome de l'île". Douze élèves ont été sélectionnés, les six premiers ont été récompensés par un baptême de l'air. "Pour nous, c'est un jour important dans l'histoire de notre île (...) C'est le point de départ, l'entrée dans une nouvelle ère dans l'histoire contemporaine. Cet aérodrome nous rend un service important pour la vie de cette commune" confie Gaston Tong Sang, maire de l'île.