Le cœur de Bora Bora s’est arrêté de battre

tourisme bora-bora
Le cœur de Bora Bora s’est arrêté de battre
Le cœur de Bora Bora s’est arrêté de battre ©Polynesie La1ere
Le maire de l’île veut croire en des jours meilleurs et compte sur la rénovation du parc hôtelier pour, un peu, relancer l’économie.
Plus d’avions en provenance de l’étranger, plus de vols à destination des îles, plus aucun visiteur à l’horizon… Le tourisme, cœur du secteur économique de la Polynésie, est à l’arrêt.

Toutes les activités de Tahiti et des îles souffrent de cette situation inédite, du petit hôtelier au prestataire de service jusqu’aux hôtels étoilés, contraints de fermer et de placer leurs personnels au chômage technique ou en congés forcés.

Destination touristique emblématique du pays, Bora Bora concentre habituellement 80% des dépenses des visiteurs étrangers. Les derniers touristes ont quitté l'île le 22 mars et ne sont pas prêts de revenir.  La reprise s'annonce lointaine et très difficile.

En attendant des jours meilleurs, le maire Gaston Tong Sang compte sur la rénovation des hôtels pour relancer l'activité économique de son île.  
 
Le cœur de Bora Bora s’est arrêté de battre
Les Outre-mer en continu
Accéder au live