Un fillette de Bora Bora décède, faute de soins médicaux

faits divers bora-bora
Concours de recrutement gendarmerie
©@COMGENDPF
Jeudi dernier, le 14 juillet, une petite fille âgée d'un peu plus d'un an est décédée à Bora Bora, selon la Dépêche de Tahiti. Ses parents la soignaient au ra'au Tahiti, les soins traditionnels, malheureusement insuffisants. Les parents risquent 30 ans de réclusion criminelle.
Elle était souffrante depuis plusieurs jours. Pourtant, cette petite fille qui n'avait qu'un an était gardée à la maison, à Vaitape, sur l'île de Bora Bora. Selon les premiers éléments de l'enquête divulgués par la Dépêche de Tahiti, la fillette était soignée aux ra'au Tahiti par son entourage. Malheureusement, son état de santé s'est aggravé. Jeudi 14 juillet, un proche a décidé d'alerter les mutoi de l'île. La fillette a été transportée au dispensaire. Trop tard. 

Une infection généralisée

L'autopsie de la fillette a permis de dire qu'elle était morte d'une infection généralisée. Lundi, les parents ont été placés en garde à vue par la gendarmerie de Bora Bora. A l'issue de l'interrogatoire, ils ont été laissés libres. Mais ils devraient bientôt être convoqués à nouveau. Une information judiciaire pour privation de soins ayant entrainé la mort a été ouverte. Les parents de la fillette risquent 30 ans de réclusion criminelle. L'entourage du couple pourrait également être poursuivi pour non-assistance à personne en péril. Le fare familial de Vaitape abrite une vingtaine de personnes.