Un cas suspect de tuberculose détecté dans un lycée

tuberculose
Un cas suspect de tuberculose dans un lycée
©Hiro Terorotua
Même si elle est peu répandue, la tuberculose existe encore en Polynésie et elle est en recrudescence depuis deux ans.
Un cas suspect de tuberculose au lycée du diadème a été detecté. Une enquête sanitaire a été lancée. L'an passé, sur tout le territoire, 66 personnes ont été concernées par la maladie. Le nombre de malades est en augmentation depuis les deux dernières années.

Les cas se manifestent le plus souvent chez les élèves et les étudiants. « Le mode de contamination est plus propice dans les salles de classe, précise Armelle Fiard, médecin coordinateur de la lutte contre la tuberculose en polynésie, parce que ce sont des endroits fermés. La maladie necessite de rester à plusieurs, plusieurs heures dans la même salle confinés. » 

Depuis le début de l'année, le lycée du Diadème est le 4ème établissement qui ait abrité un cas de tuberculose. La maladie est sournoise ; elle peut s'apparenter à une simple grippe. « Ça ne se voit pas, explique le médecin, la personne malade présente de la toux qui persiste pendant plusieurs mois, un amaigrissement, une fatigue, elle peut aussi présenter un peu de fievre.

47 personnes ont contracté la tuberculose depuis le début de l'année.