polynésie
info locale

Collogue de l'économie bleue : les atouts maritimes des Outremers

mer
Archipels " Océans sous influences"
Archipels " Océans sous influences"
A l’Assemblée nationale, un colloque consacré à l’économie bleue est organisé dans le cadre des Assises de l’économie de la mer. Maina Sage et Teva Rohfritsch ont plaidé pour une plus grande prise en compte des atouts maritimes, notamment en Polynésie française.
Organisé par la délégation aux Outre-mer de l’Assemblée nationale, en partenariat avec la FEDOM et le Cluster Maritime français, ce colloque consacré à l’économie bleue à l’Assemblée Nationale a pour thème "La France, Géant des Mers : les Outre-Mer face au défi de la croissance bleue".

Il s'agit là d'une belle occasion pour les élus ultra-marins de mettre en lumière leurs atouts et les possibilités de développement qu’offre la mer.

Maina Sage, nouvellement élue présidente de la mission parlementaire sur la gestion des événements climatiques majeurs dans les zones littorales de l’hexagone et des Outremers, a plaidé pour une plus grande prise en compte des atouts maritimes.

"Il faut prendre conscience du potentiel de développement (...) L'Océan est un enjeu mondial, un patrimoine, un atout formidable que nous devons préserver", explique Maina Sage.

Interview


Le vice-président de la Polynésie française était également à Paris, au Palais Bourbon, pour ce colloque. "Il faut sensibiliser d'abord les perspectives que peuvent offrir la Polynésie française, a défendu Teva Rohfritsch avant de rappeler les potentialités de développer : "Notre enjeu est que les Polynésiens et les jeunes en particulier travaillent et vivent dignement en Polynésie. Nous devons développer des emplois, et cela se fait dans l'économie bleue".

Interview


Publicité