Confinement : les étudiants polynésiens de France ont le blues

coronavirus
Confinement : les étudiant polynésiens de France ont le blues
Confinement : les étudiant polynésiens de France ont le blues ©Polynesie La1ere
Les jeunes vivent mal le deuxième confinement de l’année ; loin de leurs parents, ils sont aussi privés de leurs amis.
 
En France où l’épidémie semble quelque peu marquer le pas, le second confinement est toujours de rigueur. Un confinement allégé autorisant la population à se déplacer plusieurs heures par jour dans un périmètre de plusieurs kilomètres autour de son domicile. Les magasins viennent de rouvrir mais les grands rassemblements ne sont toujours pas autorisés et les pouvoirs publics préconisent des tablées restreintes pour les réveillons à venir. Face à ce confinement, les jeunes ont le blues. Ils ne peuvent pas sortir et les étudiants 
Au spleen de l'hiver , s'ajoute la solitude du confinement. Une situation mal vécue par certains étudiants polynésiens à Paris.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live