Confinement : période compliquée pour les plus vulnérables

coronavirus
violences conjugales
image d'illustration
Dans un communiqué, le Procureur de la République rappelle que la lutte contre les violences faites aux femmes demeure la priorité. Il incite les témoins à signaler tout acte de violence.
Dans un communiqué, le procureur général près la cour d'appel de Papeete rappelle qu'en cette période de confinement, la lutte contre les violences au sein des familles demeure l'une des priorités d'action du garde des Sceaux.
Ceux qui en sont témoins ou victimes ont le choix, soit de les signaler aux services de police et de gendarmerie, soit directement au procureur de la République, sur sa page Facebook "Procureur de la République en Polynésie française. Violences familiales."
En cliquant sur l'onglet "envoyer un e-mail" depuis cette page vous entrerez directement en contact avec les services du procureur de la République.
N'hésitez pas mais là encore agissez avec civisme.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live