Les confinés de Tibériade dansent leur retour au fenua

coronavirus
danse confinés
Les confinés de Tibériade ©Hirohiti Tematahotoa
Revenus dimanche 10 mai en Polynésie, par le vol de continuité territoriale, ils sont 32 à être confinés à Tibériade, à la presqu'île. Avec un chorégraphe parmi eux, ces confinés ont décidé de monter une chorégraphie pour célébrer leur retour sur leur terre.
Ils sont 32 Polynésiens revenus parmi d'autres par le vol de continuité territoriale TN 67, dimanche 10 mai et confinés depuis à Tibériade, un centre appartenant à l'Eglise catholique. Ils occupent le temps comme ils peuvent en attendant de pouvoir rentrer chez eux.

Avec le chorégraphe Hirohiti Tematahotoa parmi eux, l'occupation était toute trouvée : "je leur ai proposé de danser sur 'to'u fenua' car nous avons cette chance d'être revenus au fenua et ça a marché."
Le petit groupe improvisé a appris la chorégraphie en une heure, sur cette chanson interprétée par Nohorai Temaiana.Les arrivants doivent observer un isolement de 14 jours avant de rejoindre leurs domiciles. Mais plusieurs recours ont été déposés en justice.
Tibériade
3 Les arrivants placés en quatorzaine sont hébergés pour partie à Tibériade. ©Hirohiti Tematahotoa
Les chambres
©Hirohiti Tematahotoa
Les repas
©Hirohiti Tematahotoa