Couvre-feu repoussé : 1 heure de plus, la liberté et le sourire retrouvés

commerce
Couvre-feu repoussé
Désormais, les clients vont prendre le temps de manger sans se presser. ©Polynésie la 1ère
Même si le couvre-feu n'est repoussé que d'une heure, cette petite heure est un avant-goût de la liberté retrouvée. C'est psychologique, les gens soufflent. Et pas que dans la tête. Ils vont pouvoir rester dehors plus longtemps.

Une heure supplémentaire pour siroter un verre entre amis, ou profiter d’un repas au restaurant. L’allègement du couvre-feu est une véritable bouffée d’oxygène pour beaucoup d’habitants de Tahiti !

A bout de patience, les gérants de bars se réjouissent surtout de la nouvelle. Même s’il faudra attendre encore un peu pour se défouler sur la piste de danse, les animations musicales, elles, peuvent enfin reprendre.   

Profiter plus

 

Guillaume DESREZ, gérant et cofondateur de la brasserie Hoa, est satisfait : "là 22h c’est cool, ça va dans le bon sens. On est contents, les gens vont pouvoir rester une heure de plus, voilà, il y a les animations musicales aussi qui vont pouvoir reprendre. Ça c’est canon pour les clients, pour les artistes, ça va donner une ambiance un peu plus festive !"

Couvre-feu repoussé
©Polynésie la 1ère

 

La fermeture passe donc à 21h30 au lieu de 20h30. Les restaurants aussi sont soulagés. C'est le cas de Linda Tefafano, manager de restaurant : "On n'a plus à se précipiter, on laisse le temps aux gens de dîner, de prendre le temps, de profiter de leur soirée, en famille ou entre amis et rentrer chez soi", dit-elle.

Relancer la dynamique

 

Les salons et les foires font leur grand retour. La ville de Papeete sera de nouveau animée, notamment pour les fêtes de fin d'année. L’événementiel reprend de l’élan, et c’est une aubaine pour l’économie. "Ça implique plusieurs emplois, une dizaine d’emplois sur l’événementiel, en tout cas pour PCV. Et l’animation, de dynamiser le centre-ville de Papeete, qui comporte 400 commerces. Ils ont besoin d’une dynamique pour pouvoir continuer à prospérer et récupérer du chiffre d'affaires", explique Danny Dana, président de l’association Ville de Papeete.

Couvre-feu repoussé
©Polynésie la 1ère

 

Tahiti retrouve donc peu à peu sa vie d'avant. Pour les autres archipels, le couvre-feu est maintenu aux Australes, tandis qu’il disparaît totalement aux Tuamotu-Gambier ainsi qu’aux Marquises.