Covid-19 : combien coûte le variant Delta ?

coronavirus
Hôpital de Taaone
L'épidémie du covid a un coût. 2,3 milliard, c'est le prix de la 2e vague du covid. L'APF se réunira jeudi prochain pour examiner le collectif budgétaire numéro 4. Celui-ci dresse le bilan financier de 2021 incluant la crise sanitaire liée au variant Delta, survenue entre août et septembre.

Près de 2,3 milliards CFP de subventions ont été allouées pour la santé entre août et septembre. 1,3 milliards sont destinés au CHPF. Le centre hospitalier qui a été sur le front lors du pic. Il faut donc aujourd’hui payer les recrutements de personnel et les astreintes effectuées par les soignants.

coronavirus, l'institut Malardé a reçu les tests de dépistage
©polynésie .la1ere

 

Durant cette crise sanitaire, il faut également payer tout le matériel anti-covid. Ce sont les dépenses consommables qui comprennent les masques, les gels hydroalcooliques et le matériel de réanimation. Il y a aussi les dépenses diverses comme les fluides et gaz médicaux pour la production d’oxygène, ou les locations de containers frigorifiques. Autres dépenses : celles de l’institut Louis Malardé. 700 millions cfp sont destinés aux analyses des tests covid-19 réalisés par l'institut.

Trouver l'argent ailleurs

 

Mais d’où vient cet argent ? Il a fallu aller chercher dans plusieurs caisses. C’est-à-dire qu’on a récupéré de l’argent ailleurs, pour financer la santé. Et notamment dans les budgets dédiés aux autres ministères. On a donc redéployé des crédits pour la santé. Puis, on a pris dans les économies faites par les ministères, services et établissements public,. Enfin, il y a bien sûr l’emprunt de l’Agence française de développement garanti par l’Etat. Attention, la santé n’est évidemment pas le seul secteur concerné ! Le tourisme ou encore les entreprises et bien d'autres sont aussi prioritaires.

Crédit santé doublé

 

Au total, combien a coûté la santé pour 2021 ? En début d’année, le budget qui lui était dédié était déjà en augmentation de 4%. Mais l’arrivée du variant en juillet dernier a changé la donne. Au total, sur l’année 2021, les crédits affectés à la santé ont tout simplement doublé, passant de 3,771 milliards à 7, 813 milliards cfp. En clair, l’épidémie a coûté très cher au fenua….