Covid-19 : les hospitalisations et les décès repartent à la hausse

coronavirus
Covid-19 : un 143e décès à déplorer
©Polynésie la 1ère
L'amélioration a été de courte durée. En 24 heures, le nombre de personnes hospitalisées et décédées est reparti à la hausse. De façon modérée. Seule consolation : l'annonce hier par les autorités de la levée du confinement dès le 9 octobre.

L'épidémie est encore loin d'être terminée. Les derniers chiffres sur le covid le confirment et viennent contrarier l'amélioration constatée ces derniers jours : 2 décès sont encore recensés en 24 heures, et les hospitalisations repartent à la hausse. 71 personnes sont ainsi hospitalisées contre 67 hier, et 21 patients sont en réanimation (20 hier).

La campagne de vaccination piétine de plus en plus. Moins de 500 personnes supplémentaires sont à présent complètement vaccinées, ce qui porte leur total à 141 882. Pour les primo-vaccinés, seuls 165 nouveaux volontaires ont franchi le pas. Ils sont aujourd'hui 153 079 à avoir reçu leur première injection.

Covid-19 : vaccinodromes
©Direction Santé

 

Hier, les autorités ont annoncé que le confinement sera totalement levé à partir du week-end du 9 octobre. Par contre, le couvre-feu sera maintenu toujours entre 21 h et 4 h. 

Confinement prolongé sur le Caillou

 

Un allègement que nos voisins calédoniens ne pourront pas connaître rapidement. En effet, chez eux, le confinement est prolongé de deux semaines. De façon stricte jusqu'au 10 octobre, avec peut-être une adaptation du 11 au 17. "Des aménagements pourront être envisagés pour certaines activités économiques et sociales avec une reprise progressive de l’école", a déclaré le président du gouvernement calédonien Louis Mapou. "En vingt jours seulement, 129 de nos compatriotes ont été fauchés par le covid, dont dix durant la journée d’hier", a-t-il ajouté. "Et quoi qu’on puisse en dire, la vaccination reste le seul moyen de faire rempart immédiatement au virus. 96 % des personnes décédées n’étaient pas vaccinées."

Covid-19 : les hospitalisations et les décès repartent à la hausse
©Direction Santé